Blog

Hypothétique : Et si 2k Sports m'avait demandé ma track-list pour NBA 2K14?

Salut à tous,

Via ce post, je vous propose quelques lignes d'anticipation. Alors que LeBron James a donné à 2kSports, le développeur de la saga des NBA2K, sa Play-List musicale pour NBA 2K14, je me suis posée cette question inutile mais qui m'a fait longuement cogiter : Quels morceaux aurais-je choisis si 2K m'avait demandé 10 titres pour composer la Play-List musicale de son célèbre jeu de basket?

Quelle ne fut pas ma torture de devoir sélectionner seulement dix morceaux. Les choix ont été draconniens. Sans concession. Il fallait trancher. C'est chose faite. Je vous propose donc les 10 morceaux que j'aurai choisi si j'avais eu à contribuer à la B.O. de NBA 2K14. L'occasion de se rappeler aux bons souvenirs de certains sons du siècle dernier (et oui je suis un dinosaure!). 

NB : Cette sélection est purement subjective. Elle ne reflète que mes goûts musicaux. Elle n'a pas vocation à être autre chose que mon humble et simple avis. Le classement ci-dessous n'est pas hiérarchique. Les titres sont donnés dans un ordre purement aléatoire.

Big Gipp ft.Sleepy Brown - Steppin Out


Tony Toni Toné - Let's Get Down


2pac: Krazy ft. BadAzz


JIM JONES - We Fly High


Chingy - One Call Away


Notorious BIG ft. 112 - Sky Is The Limit


Nate Dogg ft. Warren G - Nobody Does It Better


2Pac - Pour Out A Little Liquor


Krayzie Bone - Street People ft. Niko


Waiting on You - Miri Ben-Ari ft. Consequence & John Legend


Voilà les 10 morceaux que je choisirai. Une sélection que je reconnais peu éclectique et qui sera loin de plaire à tout le monde. Peut être l'occasion pour vous de découvrir ou de réécouter des sons qui a un moment ou un autre ont marqué ma vie. Et vous? Qu'auriez-vous proposé à 2KSports?






De retour de la soirée de présentation de NBA 2K14

A l'amicale invitation de 2K France, j'ai pu assister à la présentation presse du jeu NBA 2K14 sur X360 et PS3. Une soirée qui m'aura également permis de jouer pendant près de deux heures au dernier opus de 2KSports. Je vous livre à chaud mes impressions... (avant le grand test qui sera disponible début octobre, en parallèle à la sortie du jeu).

Les graphismes

C'est peut être bien là, le point le moins spectaculaire du jeu (par rapport à la version 2013). On retrouve globalement exactement le même rendu visuel que NBA 2K13. Ca reste beau. Très réaliste. Proche de la réalité. Mais sans grande amélioration. Logique quand on sait que la génération actuelle de consoles à pratiquement 10 ans et que techniquement, les développeurs sont arrivés au maximum de leur capacité. La grande "claque" arrivera fin novembre, avec les versions next-gen, XOne et PS4.

Le gameplay

C'est LA grosse amélioration de cette version 2014. Sans rentrer dans tous les détails (ça sera fait lors de notre grand test vidéo) et pour résumer :

- Le rapport de force entre l'attaque et la défense est clairement réequilibré. J'ai joué un match en 4*5 minutes, difficulté all-star, sliders simulation avec les Pacers contre les Knicks et le score est resté dans les 40pts. 50% de reussite. Il n y a eu qu'un seul dunk sur toute la rencontre. La défense sur porteur reste assez difficile, par contre l'aide existe enfin et se fait sentir. Il faudra vraiment exploiter les solutions de passes. Utiliser la passe pour créer des décalages, contourner la défense pour marquer. Parallèlement, il est assez difficile de déborder seul, en 1 vs 1, son adversaire direct. Une fois n'est pas coutume, il faudra utiliser le Playbook offensif de l'équipe pour constuire sur jeu placé et marquer. Un bon point pour tous les fans de basket (et donc de défense) qui vont pouvoir faire parler la poudre.

- Le basket est un sport de contact. NBA 2K14 vous le fera clairement comprendre. Fini les pénetrations en mode "ninja" et les lay-up marqué en passant au travers d'une aide défensive déjà peu présente. Cette version 2014 ma donné clairement l'impression de retranscrire la mécanique de prises de positions dans la raquette. Ca se bouscule, ça pousse, ça fait le ménage. On ressent vraiment clairement mieux cette dimension. Toute la mécanique des collisions a été revue. C'est beaucoup plus pertinent. Dans cette logique, il y a aussi beaucoup plus de fautes sifflées. On se retrouve souvent sur la ligne des lancers-francs. Une fois de plus, on se rapproche encore "du vrai basket".

- Tous les controles de la triple menace se font maintenant au stick droit. Pour faire simple, vous allez retrouver la technicité de NBA 2K12 en matière de gestion des tirs, avec en plus les libertés de dribbles qu'offraient NBA 2K13. A noter d'ailleurs que la vitesse de déclenchement des tirs est à nouveau comme dans 2K12. Assez rapide. Ca demande un bon match d'adaptation mais le résultat final est plutôt pertinent. Surtout si vous optez pour gérer les tirs de champ au stick.

La mise en scène

Pas de grosse nouveauté à ce sujet. On retrouve la même présentation (à peu de choses près) des matchs que dans 2K13. Les mêmes rapports de mi-temps. Le même "Jordan Brand Player of the Game" et les mêmes possibilités en fin de match (stats, shots chart). Un copié/collé d'une année sur l'autre.

Les modes de jeu

Vous attendiez des nouveautés sur le mode My Player? Vous vouliez plus de contenu sur le mode Association? Plus de mise en scène? Plus d'immersion. C'est raté. Mon Joueur et Association sont exactement les mêmes que dans 2K13. Dommage. Ces modes géniaux auraient à gagner en profondeur.

Le mode "Path to Greatness" peut valoir le coup d'oeil. Sans révolutionner le jeu, il vous permet de jouer avec le Heat entier (comme en match classique) en accomplissant des mini-défis sur les saisons à venir, à partir de la saison 2013-14. Faites évoluer LeBron dans une NBA fictives et dans le futur. Le ferez-vous finir sa carrière au Heat? Ferez-vous (à nouveau) trembler la NBA en rejoignant les Lakers? Libre à vous de gérer le futur de LBJ, parrain de cet opus 2014. A essayer. C'est un peu un mix entre un mode association (où on controle toute l'équipe) et un mode Mon joueur (où on controle un seul joueur, ici en l'occurence, LeBron).

N'ayant pas eu l'occasion d'essayer les modes Online, je ne parlerai pas du My Team ou My Crew dans cette preview.

Le contenu

Les options, autres possibilités, modes entrainements sont les mêmes que dans 2K13. Les mêmes en tout point. Reste les équipes Euroleague. Sympa. Nombreuses. Fidèles. Le seul soucis c'est qu'elles ne sont pas accompagnées d'un mode dédié et singulier. Impossible de faire un Top 16 européen ou revivre un moment fort du basket européen. Tout ce que vous pouvez faire avec ces équipes se résume à des matchs amicaux. Ca reste sympa mais ne nous voilons pas la face, sur la durée de vie du titre, cela représentera peut-être une à deux heures de jeu...

Petite déception aussi sur les équipes rétros. Une nouvelle fois, les mêmes exactement que dans NBA 2K13. Même effectifs, même absent, même lacune. Pas de Jabbar. Pas de Nick Van Exel aux Lakers 98. Petite surprise également : Les Team USA ont disparues. Pas de Dream Team 92, ni de USA Team 2012 (pourtant présente dans 2K13). Cette année, il faudra faire sans. Dommage quand on sait que la Coupe du Monde de basket aura lieu en septembre 2014.

Verdict


En attendant notre grand test vidéo disponible très prochainement, que faut-il retenir de ce premier essai? Globalement c'est du très bon sur le plan basket. Les lacunes de gameplay de 2K13 ont été gommé. Si vous êtes fan de basket, joueur exigeant et joueur simulation, NBA 2K14 sera fait pour vous et s'imposera comme un achat pertinent. Si vous êtes plutôt un joueur occasionnel, pas spécialement à la recherche d'une simulation pure et parfaitement comblé par 2K13, peut-être faut-il clairement attendre de voir ce que les versions next-gen nous réservent.

Si vous voulez une image et pour faire simple : NBA 2K14 est ce qu'aurait du être NBA 2K13. Un jeu fait par des basketteurs, pour des basketteurs. Sans fioritures, ni excès de bling-bling. De la technicité et beaucoup de sueur. Une réflexion qui me fait dire que si NBA 2K13 était Blake Griffin, ce NBA 2K14 serait plutôt Tim Duncan. Plus fort mais moins flashy. A vous de voir...

L'émission Live #3 : Les Houston Rockets - D.Howard peut-il ramener le titre dans le Texas?



Au programme de cet épisode 3, nous nous intéressons aux Rockets de Houston. L'arrivée de Dwight Howard en grandes pompes est-elle suffisante pour faire franchir un palier à cette équipe. L'alchimie peut-elle prendre et Houston peut-elle prétendre jouer les troubles-fêtes dans la course au titre? Les réponses dans l'émission...

Merci à tous de votre fidélité...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×